×
Publié le
16 déc. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

AB Branding Development fait grandir Edgard et voit plus loin

Publié le
16 déc. 2013

Finsbury, en plein essor, représente le navire amiral de la société AB Branding Development, fondée en 2011 par Arnaud Bruillon. Le président de l’enseigne de chaussures pour homme s’attelle à développer Finsbury, mais entend aussi appliquer sa vision du commerce à d’autres concepts.


AB Branding Development a ainsi créé Edgard, une enseigne spécialisée dans la chemise monomarque avec un positionnement haut de gamme. La société a installé en novembre 2012 sa première boutique à Aix-en-Provence, cours Mirabeau, afin de tester le concept pendant un an.

Celui-ci propose ainsi 150 références avec des modèles en prêt-à-porter à 89 euros et une offre de sur-mesure pouvant aller jusqu’à 250 euros.

Boutique Edgard d'Aix-en-Provence. Visuel Facebook Edgard.

AB Brand Development vient d'ouvrir une première boutique parisienne à proximité d’un magasin Finsbury, à La Madeleine. Une seconde succursale devrait voir le jour dans les prochains mois rive gauche.

"Le vrai développement commence avec cette ouverture, explique Vincent Di Nino, directeur commercial d’AB Brand Development. L’objectif est de créer un groupe dédié à l’équipement de la personne. Aujourd’hui la société est possédée à 100 % par son PDG et nous avons la capacité de nous développer sur nos fonds propres". Et, au-delà du développement d’Edgard, qui passera par la franchise, la société pourrait aussi procéder à des croissances externes.

"Nous avons vocation à intégrer d’autres marques complémentaires, que ce soit du haut de gamme ou du prêt-à-porter plus accessible, précise Vincent De Nino. Nous avons un véritable savoir-faire retail, nous regardons des dossiers entre 1 et 10 millions d’euros que nous pourrions valoriser. Mais nous sommes aussi attentifs à l’amont de la filière car nous devons aussi assurer nos approvisionnements. La logique de maîtrise de la production fait partie de nos dossiers".
La société, qui a actuellement uniquement recours à des sous-traitants, explique ainsi être attentive aux opportunités concernant l’intégration d’unités de productions dans sa structure.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com