×
Publié le
28 févr. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Altarea-Cogedim: vers le milliard d'euros pour RueduCommerce

Publié le
28 févr. 2013

Plus d’un an après avoir repris RueduCommerce, le promoteur entend inscrire le portail dans sa stratégie multicanal. L’objectif est de voir le site franchir le milliard d’euros de chiffre d’affaires dans les quatre à cinq ans, contre 423 millions l’an passé.

RueduCommerce.com


Altarea-Cogedim vient de lancer une OPA sur le solde de titres RueduCommerce qu’il ne possèderait pas encore (3 à 4% du capital), afin d’intégrer totalement le portail. Sur l’exercice écoulé, le portail a totalisé 2,4 millions de commandes, pour un volume d’affaires de 423 millions d’euros en progression de 10%. La fréquentation du portail a dans le même temps crû de 17% avec 181 millions de connexions durant l’année.

Forte de ces résultats, la direction d’Altarea-Cogedim entend désormais déployer pleinement sa stratégie d’intégration du web dans son offre physique. Non pas en déployant des espaces RueduCommerce dans ses centres, mais en incitant les enseignes occupant ces derniers à proposer leurs biens sur le portail. "Le commerce de demain est multicanal", souligne Alain Taravella, PDG de la foncière. "RueduCommerce était un nom, une organisation qui fonctionnait à une certaine taille. Nous devons le faire passer à une autre taille, le réorganiser, et déployer des synergies. Cela représente beaucoup de travail et d'adaptation".

Une évolution qui s’est notamment traduite par l’intégration de la direction de RueduCommerce au sein du directoire d’Altarea-Cogedim, et la nomination d’Albert Malaquin à la direction générale du portail. « Il faut réinventer le modèle » résume Alain Taravella. « On pourrait simplement se dire que nos centres commerciaux marchent bien, et que de bons développements vont se faire. Pour moi, on ne peut s’en tenir là. Il nous faut d’une part développer des centres commerciaux de toutes natures, conçus en fonction de leur situation. Mais nous devons aussi offrir à nos enseignes d’autres clefs, comme le net. Nous devons être des fabricants de m² mais aussi apporter à nos enseignes l’exposition nécessaire pour augmenter leur chiffre d’affaires, leur valeur, et donc la notre ».

RueduCommerce affiche certes pour l’année quelque 6 millions d’euros de pertes, dû aux investissements nécessaires à cette transition. Divers tests sont menés, notamment sur le front de la géolocalisation ou encore l’usage des QR code dans les centres d’Altarea-Cogedim. Mais, comme pour le niveau de gamme qui trouvera écho auprès des internautes, ce sont là encore les usagers qui détermineront les pistes à suivre. « Nous faisons des tests. Certains seront probants. D’autres non. Mais nous restons actifs » se félicite Alain Taravella.

Altarea-Cogedim est aujourd’hui à la tête d’un patrimoine de centres commerciaux évalué à 4 milliards d’euros. Le groupe détient ainsi Bercy Village, Okabé, Thiais Village, Promenade de Flandres (Lille) ou encore Cap 3000 (Var). De son côté, Rue du Commerce était en 2012 le 11ème portail commercial le plus visité de France, selon Médiamétrie, avec en moyenne 5,4 millions de visiteurs uniques par mois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Distribution