×
Publié le
19 déc. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

André fait de plus en plus de place aux marques

Publié le
19 déc. 2010

André vient de franchir une nouvelle et importante étape dans sa montée en gamme qualitative. Le chausseur filiale du groupe Vivarte a installé dans son flagship du quartier Haussmann à Paris, à l’angle des rues du Havre et d’Isly, une zone réservée aux marques extérieures qu’il référence.

André
Les marques disposent d'un espace très qualitatif (photo Pixel Formula)
Celles-ci y disposent d’une grande partie du premier étage de ce point de vente de deux niveaux, juste à côté du secteur masculin de l’enseigne (le rez-de-chaussée étant réservé à la chaussure femme). Surtout, ces marques extérieures y disposent d‘une présentation très valorisante les mettant fortement en avant. «Jusqu’à présent, les marques cohabitaient dans les magasins avec nos propres collections, souligne François Feijoo, Pdg de l’enseigne. Nous avons souhaité à titre de test et avec possibilité de l’étendre dans d’autres magasins, mieux souligner le caractère multimarque de l’enseigne. C’était d’autant plus logique de mettre en place cette première dans ce magasin parisien qu’il dispose de notre concept magasin dit Monaco, haut de gamme».
Il est vrai aussi que l’offre de marques extérieures s’est particulièrement étoffée chez André au fil du temps. L’enseigne référence ainsi rue du Havre les marques des sport présentes depuis déjà longtemps comme Nike, Adidas, Puma, Reebok, Asics, mais aussi d’autres noms comme Clarks, Caterpillar, Dr Martens, Sebago, etc. Cette montée en gamme d'André - le prix moyen d‘une paire de chaussures est passé de 40 à 60 euros - lui profite manifestement avec une progression à deux chiffres des ventes depuis déjà plusieurs saisons. «Nous terminons une très bonne année», souligne François Feijoo.
André
André enregistre des progressions à deux chiffres (photo Pixel Formula)

André compte aujourd’hui 200 points de vente en France. Soit 140 succursales, une vingtaine d’affiliés et 45 corners en grands magasins, tant Printemps que Galeries Lafayette. Le Pdg de l’enseigne souligne d’ailleurs les nombreuses demandes de la part de candidats à l’affiliation. «C’est bien la preuve du succès d’un positionnement clair d’André, enseigne de référence sur son marché», souligne-t-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com