×
Publié le
25 juin 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

FNH: Bernard Morvan réélu à l'unanimité

Publié le
25 juin 2013

Bernard Morvan vient d’être réélu à l’unanimité président de la Fédération nationale de l’habillement. Ce commerçant de Provins entame ainsi un deuxième mandat. Il avait été élu pour la première fois président de la FNH en janvier 2011, remplaçant Charles Melcer. Normalement, un mandat dure trois ans. Et ne peut être renouvelé qu’une fois. L’élection avait en fait été prévue pour cette fois cette année, soit deux ans et demi après la première élection de Bernard Morvan.

Bernard Morvan - Photo: Patrick Alvès


Celui-ci est adhérent depuis 2001 à l’organisation regroupant les détaillants indépendants. Il avait rejoint le comité directeur en 2005.

En 2012, il a surtout géré une période de transition avec le changement de pouvoir politique, l’arrivée d’une secrétaire générale, Bernadette Fulton, en remplacement de Sandra Vassy, et le rapprochement avec la chambre nationale des détaillants en lingerie. Ce dernier est effectif depuis le 19 novembre 2012. Une convention de gestion du syndicat a été signé. Le personnel est notamment désormais sous contrat avec la FNH. Il est vrai que les deux entités partageaient déjà les mêmes locaux.

Sur son nouveau mandat, Bernard Morvan entend poursuivre la modernisation et la régionalisation de la FNH. Sur le deuxième point, le président de l’organisation professionnelle vise la couverture par le syndicat de secteurs aujourd’hui non couverts comme le Limousin, la Bourgogne, l’Auvergne, la Franche-Comté, etc. La Picardie devrait bientôt compter une chambre régionale.

Toujours pour affirmer la FNH dans les régions, Bernard Morvan vise une plus grande présence des instances régionales sur leur terrain géographique et la multiplication des actions au niveau local.

Concernant la modernisation, la fédération travaille sur une offre globale de services pour les détaillants. Une lettre de mission va bientôt être signée en ce sens avec un intervenant. L’objectif est de lancer l’offre pour la mi-décembre.

Autre tâche, importante, du président de la FNH: assurer la pérennité de la branche face aux évolutions qui pourraient toucher la représentativité nationale des organisations patronales. "Aujourd’hui, un vaste débat est engagé sur la représentativité des organisations professionnelles patronales, souligne Bernard Morvan, notamment sous l’impulsion des pouvoirs publics. Ceux-ci voudraient des regroupements pour arriver à des organisations plus représentatives, à la manière de ce qui s’est fait au niveau des organisations de salariés. Certains verraient bien par exemple bien la CGPME et le MEDEF coiffer l’ensemble des discussions des branches", explique Bernard Morvan.

Celui-ci souhaite évidemment la pérennité de la convention collective et des accords qui ont été conclus. "Il faut que la FNH reste l’interlocutrice pour la branche", insiste-t-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com