×
Publicités
Publié le
28 févr. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Gloverall donne de l'élan à la femme à Capsule

Publié le
28 févr. 2013

Le duffle coat est la pièce iconique de Gloverall. La collection féminine, présentée à partir de ce vendredi et jusqu’à dimanche au salon Capsule Paris, à la Cité de la Mode et du Design, comportera donc forcément quelques modèles du grand manteau so british. Pour la marque, il s'agit d'une première dans le salon féminin, alors qu'elle présente l'homme (son point fort) depuis plusieurs saisons. Une option qui marque ses ambitions d'élargir son audimat.

Le duffle coat était initialement porté par les militaires. Visuel Gloverall.

A sa création en 1951 par Harold et Freda Morris, la marque, contraction de glove (gant) et overalls (bleu de travail), a travaillé les vestes et manteaux pour répondre aux exigences militaires et des métiers de l’industrie. Mais rapidement, profitant des compétences de tailleurs présents dans la famille, les fondateurs déclinent une proposition orientée prêt-à-porter.

Collaboration Gloverall avec YMC. Visuel YMC


Plus de 60 ans plus tard, l’offre de Gloverall s’appuie toujours sur le duffle coat. Mais la marque aspire à élargir son univers. Depuis quelques saisons, elle collabore avec des noms de la mode comme Fred Perry, YMC ou J Crew, mais son activité reste forcément très orientée hiver. Il semble qu’elle entende se donner les moyens de développer son potentiel mode. Elle a récemment recruté Mark Van Beek en tant que responsable du design de ses lignes masculines, qui a passé six années chez Burberry en tant que senior designer de l’homme au sein de l’équipe de Christopher Bailey. Pour la femme, Gloverall se serait aussi adjoint les services d'une consultante externe, pour affiner son offre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com