×
Publié le
9 juin 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Huit cherche de nouveau un repreneur

Publié le
9 juin 2017

La relance de Huit passera par un nouveau capitaine. La griffe de lingerie et bain basée en Bretagne est de nouveau en redressement judiciaire depuis le 24 mai, moins d'un an après sa reprise par Canat. L'Aveyronnais spécialiste du vêtement de nuit ne pourrait finalement pas financer la relance de Huit et cherche donc à passer la main.

Collection printemps-été 17 - Huit


La griffe de lingerie et bain née en 1968 près de Rennes connaît une décennie bien agitée, puisque c'est la troisième fois depuis 2010 qu'elle est placée en redressement judiciaire et cherche un nouveau repreneur. Après le groupe Wacoal, de 2012 à 2016, c'est Canat via la maison-mère Trendy Capital qui devait cette fois s'employer à remettre la marque à flots. Mais celui-ci aurait eu besoin de résultats immédiats sans pouvoir pour autant investir clairement dans la relance.

Huit devra donc de nouveau séduire un repreneur dans les semaines qui viennent pour espérer poursuivre son activité. La marque réalisait il y a encore deux ans un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros, via une distribution multimarque internationale et les grands magasins français. Positionnée milieu haut de gamme, la marque avait réduit ses effectifs de 65 à 35 personnes lors de la reprise par Canat, l'été dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com