×
Publié le
14 févr. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

JCPenney.com trafiquait son référencement Google

Publié le
14 févr. 2011

Le site marchand de l’enseigne a été épinglé par le New York Times. Le journal pointe des manœuvres illicites visant à faire arriver le portail en tête des résultats Google.

L’affaire a commencé lorsque le journaliste David Segal a constaté que JCPenney.com arrivait systématiquement en tête des recherches pour les mots robe, literie, tapis, décoration, mais également nappe, passants à rideaux ou carpette. Problème: même si l’enseigne est forte, avec 1 100 magasins, elle devance même les spécialistes d’autres secteurs. En quête de valises Samsonite, l'internaute se voyait proposer JCPenney.com avant même le site propre du bagagiste. C'est sous le regard d'un spécialiste du référencement que l’évidence se fait jour : il y a eu triche.

Pour comprendre l’affaire, il faut se pencher sur le référencement Google: pour déterminer l’importance d’un site, le moteur recoupe une douzaine de critères, dont le nombre de liens renvoyant vers ce site. D’où l’apparition du la stratégie du "black hat", qui consiste à créer une multitude de sites renvoyant vers son portail principal. Un procédé qui avait valu au site BMW d’être banni temporairement des recherches Google. Or JCPenney.com compterait 2 015 pages renvoyant vers son site.

Google a depuis validé les constatations du New York Times, avertissant même que JCPenney.com avait déjà été épinglé par le passé, mais jamais dans de telles proportions. Aucune exclusion n’est cependant au programme, l’enseigne accusant son prestataire web d’avoir pris cette initiative. Ce dont doutent de nombreux spécialistes, qui avancent en outre que Google pourrait avoir fermé les yeux sur le procédé car JCPenney est un gros consommateur de publicité en ligne.

En outre, une étude démontrant que le premier résultat d’une recherche Google récupère 34% du trafic, le chiffre des ventes de JCPenney.com a largement dû profiter de la situation, selon divers spécialistes interrogés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com