×
Publié le
21 févr. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Jérôme Dreyfuss ouvre sa toute première boutique à Paris

Publié le
21 févr. 2008

Porté par le succès de son corner au Printemps Haussmann à Paris, Jérôme Dreyfuss a décidé d’ouvrir sa propre boutique. Le jeune créateur prend ses quartiers dans le Paris de Saint-Germain-des-Prés et pose ses sacs au 1 rue Jacob. Ouvert dès le 25 février, ce premier cocon devrait réunir toutes les collections de la marque.


Sacs signés Jérôme Dreyfuss

Chantre d’une maroquinerie éco-responsable, Jérôme Dreyfuss conjugue qualité du cuir et respect de l’environnement. En 2006, il joint l’acte à la parole et fonde le label « Agricouture ». Derrière l’appellation, c’est l’engagement, entre autres, d’utiliser des matières naturelles obtenues dans le respect de l’environnement, de travailler avec des artisans garants d’un savoir-faire traditionnel, d’assurer la traçabilité des troupeaux.

Le nouvel écrin va accueillir l’ensemble des sacs en cuir végétal, déclinés sous différents coloris. Sur 40 mètres carrés mêlant bois et métal, Jérôme Dreyfuss revisite l’esprit d’une salle de sport des années 50 où les sacs sont suspendus à des patères. Pour son premier magasin, « l’enfant terrible de la mode » a voulu une atmosphère lumineuse.

Un drôle de surnom pour un créateur d’accessoires. Mais pas tant que cela. Dans une « autre vie », celle d’avant 2002, Jérôme Dreyfuss a exercé sa patte dans l’univers de l’habillement. En 1998, à tout juste 23 ans, il présente sa première collection de « Couture à porter ». Ses créations audacieuses, dont le corset entièrement confectionné en ruban adhésif que l’on peut désormais admirer au Musée de la mode à Paris, font vite parler de lui. D’ailleurs, Michael Jackson et Britney Spears ont fait appel à lui pour leurs tenues de scène.

C’est en 2002 qu’il décide d’habiller les femmes autrement. Il délaisse le prêt-à-porter pour se concentrer sur les sacs. Son style a rapidement séduit outre-Atlantique où il y dispose de 25 points de vente. Depuis 2006, ses créations font le tour du monde. Elles sont présentées dans de nombreux multimarques et grands magasins dont Lane Crawford à Hong Kong, Harvey Nichols à Londres, ou Via Bus Stop à Tokyo.

Par Emilie-Alice Fabrizi

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com