×
Publié le
17 juin 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Karl Lagerfeld prend la pause au milieu des chefs-d’œuvre de la Renaissance

Publié le
17 juin 2016

Dans son grand cadre doré, trônant au milieu des toiles de Raphaël sur le mur tapissé de satin rouge de la Galerie Palatine du Palais Pitti, le tableau a de quoi étonner. On y distingue le portrait de Karl Lagerfeld démultiplié par trois. On a beau se frotter les yeux, on ne rêve pas.

Le selfie de Karl Lagerfeld au Palais Pitti à Florence - FashionMag (photo DM)


Ce « selfie » tridimensionnel géant fait partie de l’exposition « Karl Lagerfeld - Visions of Fashion », conçue par Eric Pfrunder et Gerhard Steidl, consacrée à la carrière photographique du couturier allemand, aux commandes de Chanel depuis 33 ans et de Fendi Femme depuis 50 ans !

Le portrait sera légué à la prestigieuse Galerie des Offices, comme le veut la tradition dans ce musée rassemblant de nombreux chefs-d’œuvre de la Renaissance, de Raphaël au Titien.

En déambulant dans les salles décorées de fresques et de stucs en trompe-l’œil, le visiteur découvre une série de photos de mode, rétro illuminées, dialoguant avec les toiles du musée. Mode d’aujourd’hui versus la mode au temps de la cour d’Espagne au XVIème siècle.

Différentes facettes du Lagerfeld photographe sont dévoilées ici. Dans deux salles sont ainsi présentées sur des panneaux géants, telles les tapisseries adjacentes, les clichés un brin érotiques de la série Daphnis et Chloé.

Mythologie toujours avec Le Voyage d'Ulysse, incarné par son mannequin fétiche Baptiste Giabiconi dans une longue fresque composée de quinze panneaux. 

La Haute Couture by Karl Lagerfeld exposée au Palais Pitti - FashionMag (photo DM)


Clôture l’exposition, qui fermera ses portes le 23 octobre, une installation de 35 magnifiques photos de haute couture, imprimées recto-verso sur de légers panneaux en papier-filtre d’une longueur de 3 à 4 mètres, qui descendant du plafond au milieu des lustres en cristal de Bohême de la célèbre Sala Bianca. Le salon qui a vu naître la mode italienne accueillant les tout premiers défilés dans les années 1950.  

Cette exposition est la première d’un cycle triennal sur la mode, courant jusqu’en 2018, promu par Pitti Immagine à Florence en partenariat avec la Galerie des Offices. Karl Lagerfeld a fait l’aller-retour jeudi à Florence pour venir la voir. A cette occasion, le maire, Dario Nardella, lui a décerné le Fiorino d’Oro, titre honorifique de la ville.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com