×
Auteur :
Publié le
27 févr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le New Black fait peau neuve

Auteur :
Publié le
27 févr. 2012

Depuis sa levée de fonds d’octobre dernier, Le New Black met le turbo. A l’occasion de la fashion week parisienne, qui démarre ce 28 février, le salon virtuel présente son nouveau visage, accompagné d’une refonte de son ergonomie. Cette refonte a été confiée à Virginie Nguyen Tan Hon, directrice artistique web de l’agence Spill et qui a notamment mis ses compétences au service de Colette, de la fondation Cartier ou encore du magazine Elle.




"Sur le plan esthétique, nous avons atténué la prédominance du noir. L’ergonomie a été retravaillée pour faciliter la visite par les acheteurs", commente Vidya Narine, cofondatrice. L’objectif est de faire un outil plus performant. Pour les acheteurs, les parties éditoriales (blogs, réseaux sociaux) ont été mises an avant. La prise de commandes a également été simplifiée et se fait comme dans un showroom réel avec d’abord la sélection des pièces sur un portant et ensuite le choix des quantités et des tailles. Côté marques exposantes donc, Le New Black a amélioré le back-office et l’outil statistique. Chaque mois, un exposant aura accès au profil des visiteurs des showrooms virtuels.

Avec une première levée de fonds réalisée en octobre, le New Black a pris son indépendance. Initiée en 2009 au sein de la holding Surface to Air, la société a d’une part déménagé en janvier et pris ses aises et son indépendance à l'Hotel Durey de Sauroy au 58 rue Charlot dans le IIIème arrondissement de Paris. Elle y dispose de 80 mètres carrés. L'Hôtel Durey de Sauroy est fréquenté des acheteurs qui y viennent pour les showrooms dont ceux de Thomas & Valentine Dufour, Robert Dodd ou encore Puma France. Un lieu qui a donné envie à Vidya Narine d’organiser des portes ouvertes du 1er au 15 mars.

Le New Black affirme pour sa part accueillir actuellement 70 marques, dont récemment Georgia Hardinge, Nom*d, Johnny Farrah ou encore le showroom Numéro 10 avec Steffie Christiaens, Moshin Ali… Avec son positionnement "entrée de luxe", il a déjà convaincu Fred Perry, Veja, Heimstone, Surface to Air… Depuis son lancement, il a enregistré 693 commandes. Le montant maximum pour une commande a été de 25 000 euros. Le salon en ligne, qui sélectionne les acheteurs, se veut un complément aux salons réels, aux showrooms privés et également une extension géographique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com