×
Publié le
12 déc. 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Maison & Objet: un nouveau patron et quelques changements

Publié le
12 déc. 2012

A l’occasion de la conférence de presse de présentation de la prochaine session de Maison & Objet, prévue du 18 au 22 janvier, le nouveau directeur général de la société organisatrice, la Safi, Philippe Brocart, a pris soin de rassurer l’auditoire. Non sur les raisons du départ de l’ancien dirigeant emblématique du salon Etienne Cochet - son nom a à peine été prononcé -, mais sur ce qui pourrait changer ou plutôt ne pas changer à Maison & Objet. Premier point sur lequel a insisté Philippe Brocart, s’il y a un changement de direction, l’équipe, le management reste le même. "Il y a 90 collaborateurs à la Safi", a-t-il souligné.

Philippe Brocart a cherché à rassurer tout en mettant en perspective son arrivée à Maison & Objet.

Le directeur général de la Safi a ensuite confirmé la poursuite de la Paris Design Week, qui se tient en septembre et "est totalement complémentaire" de Maison & Objet. De même, Philippe Brocart a confirmé le maintien de l’opération Paris des Chefs, dont le sujet est la gastronomie. Il a seulement pris la décision de la déplacer de janvier à septembre… En même temps justement que la Paris Design Week. "Il y a une logique à cela dans la mesure où il s’agit de deux manifestations à vocation grand public, souligne Philippe Brocard. Nous donnerons ainsi une connotation plus food en septembre 2013 à l’ensemble".

Enfin, concernant Maison & Objet même, Philippe Brocart a précisé sa position concernant le meuble. Sans nul doute une réaction au salon Esprit Meuble qui s’est tenu, pour la première fois, en novembre à l’initiative de plusieurs fabricants français de ce produit. "En mètres carrés, l’offre meuble à M&O représente un tiers du salon. C’est quelque 300 exposants sur 3000, souligne le directeur général de la Safi. Nous avons prévu sur le salon de janvier un parcours Meuble." En clair, le salon ne tourne pas le dos au meuble mais n'a pas visiblement pas vocation à accueillir tous les meubles du monde !

Le plan à deux-trois ans que se donne Philippe Brocart est d’assurer la cohérence et l’évolution de la manifestation sur le créneau de Maison & Objet qui est et restera une offre globale autour de l’art de vivre. Il entend aussi développer le digital en lançant dès 2014 une sorte de communauté déco-design sur le web pour que les professionnels puissent se retrouver en dehors même de la période des salons. "Nous travaillons sur un schéma professionnel et communautaire", explique-t-il. Il n’évoque pas un projet de salon virtuel.

Autre élément important de l’axe stratégique retenu: le développement du visitorat international. Celui-ci représente 45% des visiteurs. Il est toutefois à dominante européenne, ce qui n’est déjà plus du "vrai international". L’objectif est d'attirer plus de visiteurs d’autres continents, et notamment de pays à forte croissance.

Enfin, Philippe Brocart a annoncé la création d’un salon Maison & Objet à Singapour en mars 2014 (voir article spécifique sur le site). Une manière, outre d’être présent sur place, d’attirer ensuite acheteurs et prescripteurs sur le salon de Paris !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com