×
Par
AFP
Publié le
17 oct. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Marionnaud : l'ex-PDG Marcel Frydman affirme n'avoir "volé personne"

Par
AFP
Publié le
17 oct. 2005


Marcel Frydman
ex-PDG de Marionnaud
PARIS, 17 oct 2005 (AFP) - L'ancien patron du distributeur français de parfums Marionnaud, Marcel Frydman, affirme n'avoir "volé personne" alors que l'Autorité des marchés financiers (AMF) accuse dans un récent rapport le groupe d'avoir truqué ses comptes.

"Je me suis planté, mais je n'ai volé personne. Je n'ai pas cherché à m'enrichir. J'ai une maison, que j'habite, c'est mon seul bien", soutient Marcel Frydman dans un entretien au quotidien Libération lundi.

Aux accusations de l'AMF d'avoir falsifié ses taux de remises de fin d'année et de marges arrière (ristourne accordée par le fournisseur au distributeur), M. Frydman répond qu'il a "majoré à tort le taux de marge arrière, en toute bonne foi".

Le fondateur de Marionnaud nie par ailleurs avoir demandé à la direction comptable de son groupe de façonner de faux documents destinés à tromper les commissaires aux comptes.

"Je n'ai rien demandé à la direction comptable. Quant aux commissaires aux comptes, s'ils ont été trompés, c'est inquiétant s'agissant des représentants d'un cabinet mondial comme KPMG (...) Les commissaires aux comptes ont eu accès à tout", affirme-t-il.

A propos de l'enquête de la brigade financière sur les comptes de Marionnaud, M. Frydman déclare qu'il n'a pas été entendu, son fils Gérald (ex-directeur financier) non plus. "Je suis tout à fait d'accord pour que la justice nous juge, s'il y a lieu", précise-t-il.

Enfin, M. Frydman explique qu'il a été remercié par le repreneur de son groupe, le chinois AS Watson, plus tôt qu'initialement prévu parce que "nos conceptions du management, de l'organisation des relations humaines, sont très différentes". "Nous étions dans l'impossibilité de cohabiter", ajoute-t-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.