×
Par
Les echos
Publié le
13 sept. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rallye s'invite chez Grupo Pao de Azucar

Par
Les echos
Publié le
13 sept. 2011

C'est une petite prise de participation, mais qui n'est pas anodine après la tempête provoquée cet été par l'opération Gama. Rallye, la maison-mère de Casino, a annoncé lundi avoir acquis en août 3,3 millions d'actions de préférence et 4 millions d'options d'achat de titres de Grupo Pao de Azucar (GPA), le réseau brésilien de distribution que Casino co-contrôle avec l'homme d'affaires local Abilio Diniz. L'ensemble Rallye-Casino augmente ainsi sa participation globale dans GPA -connu aussi comme CBD-de 2,8% et la porte à 45,9 %.
Officiellement, selon le communiqué, il s'agit de réaffirmer «la confiance et l'engagement que Rallye, tout comme Casino, place dans le Brésil et GPA». Une source proche de chez Casino ajoute que compte tenu du «prix attractif» de l'action (39,8 dollars), il s'est agit d'une «opportunité» pour Rallye qui a déjà, dans le passé, pris des participations dans des filiales de sa société fille, comme Mercialys.
De fait, l'opération n'est que symbolique, les actions achetées étant dépourvues de droits de vote et le contrôle de GPA restant détenu par le holding Wilkes dans lequel Casino et Diniz se partagent le pouvoir à 50-50. Mais l'on peut rapprocher cette acquisition de celle opérée le 30 juin avec le rachat par Casino de 6,2% de GPA. A l'époque, le holding Gama, soutenu par Abilio Diniz, proposait de fusionnier GPA avec Carrefour Brésil. En montant au capital de sa filiale, Casino entendait alors contrer l'argumentaire des pro-Diniz qui affirmaient que le Français ne défendait que ses intérêts mais pas ceux de l'ensemble des actionnaires de GPA. Le sous-entendu était clair: Casino a le co-contrôle de GPA mais n'en est qu'un actionnaire minoritaire et ne doit pas agir en boutiquier mesquin ignorant les autres parties prenantes, notamment brésiliennes, de l'entreprise.
En juillet, l'opération Gama a capoté, faute de soutien financier. Mais avec l'entrée de Rallye chez GPA, l'ensemble Rallye-Casino se rapproche d'une position de majoritaire, même si celle-ci ne sera pas atteinte dans l'immédiat, le flottant de GPA devant contractuellement rester au niveau de 30%.
P. B.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Les Echos

Tags :
Distribution