×
Publié le
13 sept. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sans Complexe s'affiche en grand

Publié le
13 sept. 2011

Sans Complexe s'assume fièrement. Deuxième campagne en deux ans pour la marque du groupe Wolf Lingerie et déploiement renforcé. Cet automne, la marque vise droit sa cible, les poitrines généreuses, avec un premier volet d'affichage sur 8000 panneaux qui a démarré fin août et un deuxième volet ce mois-ci. Ces égéries qui assument fièrement leur tour de poitrine feront ensuite un grand passage dans la presse féminine, saupoudré d'un peu de "street marketing" pour finir.

Sans Complexe
L'un des visuels de la campagne Sans Complexe 2011.


Cette campagne 2011 s'appuie sur la première de la marque qui avait eu lieu en 2010. Le slogan d'alors, "La taille mannequin c'est démodé", est devenu signature de marque, et le blog créé pour l'occasion perpétue depuis le lien avec les clientes.

Sans Complexe se positionne sur le segment très grand public: 30 euros maximum pour une parure en GMS, un peu plus pour sa petite part de distribution en grands magasins. En plus de ses lignes city (la principale), casual et sexy, la marque a développé du shapewear depuis 2 ans, qu'elle souhaite désormais "glamouriser" davantage.

La cible se veut transgénérationnelle par ses différentes offres, mais Sans Complexe s'intéresse de particulièrement près aux jeunes clientes, dont les morphologies ont changé. "Il y a désormais une demande de grands bonnets et petits dos", explique Céline Frieh, la chef de marque.

Le groupe Wolf Lingerie (qui comprend également Rosy, Billet Doux et Jardin Secret) a retravaillé le positionnement de ses marques, après avoir renforcé son département marketing en 2007/2008. "Nous avons deux forces, la créativité et la fabrication intégrée avec nos propres usines chinoises, mais il fallait renforcer l'image des marques", estime Gilles Sechaud, directeur général adjoint du groupe.

La prise de parole de Sans Complexe porte semble-t-il ses fruits. La marque, distribuée dans 75% des hypermarchés français, mais aussi en Belgique, en Espagne, en Italie, en Russie et au Maroc, affiche en effet une croissance à deux chiffres (comme le groupe d'ailleurs). Tout en maintenant le cap avec Sans Complexe, ce sera bientôt au tour d'une autre marque de connaître une telle mise en avant. "2012 sera l'année Billet Doux !", lance Gilles Sechaud. La marque de "Fashion Lingerie" plutôt jeune et toujours grande distribution aura donc elle aussi sa grande campagne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com