×
Publié le
6 mars 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Spartoo à l’assaut du prêt-à-porter

Publié le
6 mars 2013

Le portail tricolore jusque-là spécialisé dans la chaussure se lance dans la vente de prêt-à-porter féminin et masculin. Un développement qui débute avec la commercialisation de 6 000 modèles issus des collections printemps-été 2013 d’une centaine de marques.


Une extension importante de l’offre qui a notamment impliqué une modification importante du site, avec notamment l’adaptation des fiches produits, mais également l’extension de l’entrepôt logistique via une nouvelle mezzanine de 15 000 m². Cette nouvelle offre n’est en effet pas réservée à la France mais proposée dans la vingtaine de pays européens où Spartoo s’est déployé. Avec son offre chaussure de 30 000 modèles et 700 marques, le portail avait déjà élargi son catalogue aux sacs et bagages en 2010, puis aux montres et bijoux en 2012.

« On ne vend pas des vestes et des sweats comme on vend des chaussures sur internet », souligne Boris Saragaglia, Pdg de Spartoo. « Au total, Spartoo investit cette année plusieurs millions d’euros dans le prêt-à-porter. L’arrivée du textile va nous permettre de poursuivre notre forte croissance en proposant une gamme de produits encore plus large. Même si notre cœur de métier reste la chaussure, la diversification permet d’attirer de nouveaux clients et de mieux fidéliser les autres ! »

Des clients qui pourront découvrir un univers habillement scindé en quatre univers. L’univers Mode proposera ainsi des pièces Esprit, Desigual, Mexx, DDP, Vero Moda, Eleven Paris ou encore Joseph. L’espace Denim profitera également de grands noms, avec Diesel, G-Star, Kaporal, Pepe Jeans, Jack & Jones, le Temps des Cerises ou encore Levis. La section Sport Lifestyle regroupera Adidas Originals, Nike, Puma, Converse, Rip Curl, Quilsilver, Volcom et autres. Quant à l’univers Casual, il proposera Gant, Tommy Hilfiger, Timberland, Chevignon ou encore Façonnable.

Pour expliquer ce lancement dans le prêt-à-porter, Spartoo rappelle que les ventes en ligne d’habillement ont progressé de 8 % l’an passé, alors que les ventes nationales du marché n’ont augmenté que de 2,1 %. Le marché de l’habillement étant 3 à 4 fois plus ample que celui de la chaussure, qui pèse 8 milliards d’euros en France, le portail espère voir le prêt-à-porter peser une « part significative » de son chiffre d’affaires d’ici à 3 ans. Chiffre d’affaires qui a, en attendant, atteint les 130 millions d’euros en 2012.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com