×
Publié le
6 mars 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Stefano Poletti bijoux : le travail de la matière comme moteur

Publié le
6 mars 2015

​Des perles en verre soufflé, des fleurs en plastique recyclé et des petites branches en bronze… Le travail de Stefano Poletti est aussi varié que les matières qu’il utilise.

Un parti pris pour le créateur de bijoux italien, venu présenter ses collections au dernier salon Bijorhca à Paris, qui, avant d’être un artiste, se considère comme un amoureux des matières.

Collier, broches et boucles d’oreille en perles de verre nacrées et coraux en sable naturel. Stefano Poletti.

« Dans mes bijoux, il y a une forme de poésie. A chaque nouvelle création, je me demande comment utiliser au mieux la matière. Dernièrement, j’ai utilisé le bois et, plutôt que de le peindre et de le dénaturer, je l’ai brûlé pour obtenir un beau noir », explique Stefano Poletti.

Bien sûr, les créations du designer ne sont pas classiques et pensées pour toutes les femmes… Mais à travers ses créations, Stefano Poletti cherche avant tout à exprimer sa créativité.

« Mes bijoux ne sont pas des pièces de mode, mais des créations coup de cœur. Côté prix, j’essaie de proposer des pièces accessibles (à partir de 50 euros), mais je n’hésite pas à créer des pièces plus chères si l’inspiration est là (jusqu’à 2 000 euros) », explique le créateur.

Un positionnement qui se ressent d’ailleurs dans la distribution puisque les bijoux Stefano Poletti sont principalement vendus dans des boutiques-galeries et des concept-stores en France, à Londres et en Italie.

Seul pays à faire exception à cette règle ? Le Japon. « Mes bijoux sont pensés pour des femmes audacieuses, aimant la mode et qui cherchent à donner un sens aux bijoux. C’est une sensibilité que partage nombre de femmes au pays du Soleil Levant. C’est pourquoi mes créations sont présentes dans une dizaine de boutiques là-bas, quand je n’en ai que deux à Paris », déclare Stefano Poletti.

En parallèle de son activité de création de bijoux, Stefano Poletti, qui est diplômé de l’école de mode de Milan et du Studio Berçot à Paris, signe régulièrement des collections pour de grandes maisons comme Swarovski (2013), Baccarat (2011) ou encore Lalique (à deux occasions). Mais aussi des pièces plus exceptionnelles à l’occasion des défilés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com