×
Publié le
22 mars 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ted Baker continue son expansion internationale en 2012

Publié le
22 mars 2012

Un flagship sur la Vème avenue à New York en juillet prochain, mais aussi des boutiques à Toronto, Pékin, Londres, de nouvelles concessions et une enseigne qui vient d’ouvrir à Tokyo: en 2012, Ted Baker continue son déploiement de boutiques. La marque britannique, propriété des fonds d’investissement TPG Capital et Leonard Green & Partners, a déjà amorcé ce développement en 2011 avec une boutique à Auckland, en Nouvelle-Zélande, une à San Diego aux Etats-Unis, une à Manchester, une à Hong Kong et une deuxième à Paris.

La marque, dont l’activité "retail" représente 80% de son chiffre d’affaires, s’appuie à présent sur 33 magasins, 169 concessions et 10 outlets en Europe, 14 magasins, 11 concessions et trois outlets aux Etats-Unis et 26 magasins, via ses partenaires, en Asie, Moyen-Orient et Pacifique.


Avec ses collections féminines, Ted Baker réalise près de la moitié de son chiffre d'affaires. Photo Ted Baker


Sur son exercice 2011, clos au 28 janvier, ce chiffre d’affaires a franchi les 215 millions de livres sterling (258 millions d'euros), soit une progression de près de 15% par rapport à l’exercice précédent. En revanche, son résultat opérationnel et son résultat net restent stables, respectivement à 24,2 et 17,6 millions de livres sterling.

L’équilibre des ventes est presque parfait entre les collections masculines et féminines. Dans le détail, son activité retail (80%) a progressé de 14%. Son activité e-commerce bondit, elle, de plus de 42% à 9 millions de livres, notamment avec un service de "Click & collect" lancé en Grande-Bretagne. L’activité de vente en gros atteint les 41 millions et progresse de plus de 18%.

L’activité de la marque reste majoritairement basée en Europe, avec près de 149 millions de livres de chiffre d’affaires pour son volet retail. Celle-ci progresse de près de 9% alors que la vente en gros atteint les 36 millions (+16%). Mais c’est sur les Etats-Unis que la marque commence à percer. Ses ventes ont progressé de près de 63% après change, à 22 millions de livres. Enfin les licences territoriales en Asie, dans le Pacifique et au Moyen-Orient, ainsi que ses licences produits lui rapportent près de 7 millions de livres.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com