×
Publié le
21 févr. 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Van de Velde affiche un recul de ses bénéfices en 2016

Publié le
21 févr. 2017

L'équilibre est le maître-mot des résultats 2016 du groupe Van de Velde. Après avoir communiqué sur la stabilité de ses ventes pour l'exercice clos le 31 décembre dernier, le spécialiste belge de la lingerie a complété ses résultats et annoncé un maintien de son bénéfice d'exploitation, mais un recul de ses bénéfices.


Collection printemps-été 17 - Andres Sarda


Ainsi, le groupe détenteur des marques PrimaDonna, Marie Jo et Andres Sarda annonce la stabilité de son REBITDA (bénéfice d’exploitation hors amortissements et réductions de valeur récurrent) à 61,9 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires total de 206,6 millions d'euros. Van de Velde revendique même une légère progression de 2,6% du REBITDA sur une base comparable.

Mais au bout du compte, les bénéfices du groupe eux ne sont pas parvenus à rester stables, passant de 41 millions d'euros l'année précédente à 33,6 millions d'euros en 2016. Une baisse de 18% que le groupe Van de Velde impute principalement à une "pression fiscale accrue", selon ses termes.

Le groupe reste néanmoins bel et bien bénéficiaire, lui permettant de réaliser de nouveaux investissements, comme sa participation récente à hauteur de 20% au sein d'un consortium qui a permis la création de la nouvelle entité "SAS Noyon Dentelle" afin de sauver le dentellier français.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com