×
Publié le
3 sept. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Van de Velde: baisse des bénéfices au premier semestre

Publié le
3 sept. 2013

Van de Velde compte sur le second semestre pour corriger le premier. Le groupe belge spécialiste de la lingerie regroupant notamment les marques Marie Jo, Andres Sarda et PrimaDonna a confirmé le chiffre d'affaires annoncé en juillet à la clôture de la première moitié de son exercice, soit 97 millions d'euros, en légère baisse d'1,8 %. En comparable, c'est-à-dire si l'on exclut les ventes des 11 magasins Donker repris par sa chaîne néerlandaise Lincherie au printemps, le groupe voit son chiffre d'affaires consolidé reculer de 2,5 %.

Marie Jo automne-hiver 2013.


Evidemment, ce mauvais premier semestre jugé conjoncturel a également une traduction dans les résultats de Van de Velde. Le groupe a ainsi présenté un EBITDA en recul 9,4 %, soit 28,4 millions d'euros, au lieu de 31,3 millions d'euros pour la première moitié de 2012, l'expliquant notamment par la saison difficile de sa chaîne Intimacy (-11 %) et un léger recul de la marge brute sur ses marques. Le bénéfice net s'est lui élevé à 19,7 millions d'euros, en baisse lui de 12,7 % par rapport au premier semestre 2012.

Le groupe entend toutefois rectifier au moins partiellement le tir sur le second semestre. Van de Velde s'attend ainsi à ce que le wholesale, en baisse de 2 % sur les six premiers mois, retrouve une évolution positive, notamment grâce au lancement d'une nouvelle ligne balnéaire PrimaDonna pour 2014.

Moins sûr de l'orientation que prendra le retail, le groupe compte s'appuyer sur des réductions de coûts en cours pour récolter une petite croissance de l'EBITDA, même si celle-ci ne compensera peut-être pas intégralement son recul au premier semestre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com