×
Publié le
7 juil. 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Van de Velde parvient à dégager une petite croissance au premier semestre

Publié le
7 juil. 2017

Il y a plusieurs mois, Van de Velde (Marie Jo, PrimaDonna, Andres Sarda...) prévenait que l'exercice 2017 serait plus compliqué que les précédents, annonçant qu'il n'y aurait pas de croissance pour celui-ci. Mais le premier semestre est finalement légèrement supérieur aux attentes, puisque le chiffre d'affaires a progressé de 1,2 % (sur une base comparable à livraisons équivalentes), et de 1,5 % à taux de change constant. Celui-ci s'établit sur la période à 116,9 millions d'euros.

Collection automne-hiver 17/18 - Marie Jo


Sur les six premiers mois de l'année, le segment retail s'est mieux comporté que le wholesale. Le spécialiste belge de la lingerie a enregistré une hausse de 1,6 % de ses ventes en gros et de 3 % de son chiffre d'affaires retail réalisé via ses trois enseignes internationales Rigby & Peller, Lincherie et Private Shop.

Pour l'exercice entier, la prévision reste inchangée, c'est-à-dire au mieux une année stable. Pour relancer la croissance dans les années à venir, compte tenu d'un contexte de marché compliqué, le groupe belge a annoncé renforcer ses investissements sur plusieurs axes : d'abord la chaîne d'approvisionnement, pour gagner en flexibilité de livraisons, mais aussi le marketing, pour affiner le positionnement des griffes, et enfin le développement de nouveaux canaux de distribution, notamment le e-commerce. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com