×
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 août 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Victoria Beckham veut construire "un empire" dans la mode

Par
AFP
Publié le
26 août 2013

NEW YORK, 26 août 2013 (AFP) - De plus en plus prisée à la Fashion week de New York qui s'ouvre dans deux semaines, Victoria Beckham ne cache pas ses ambitions: elle veut "construire un empire" dans la mode.

(photo: Juergen Teller via NYTimes.com)

"Je veux grandir et grandir", explique l'ancienne chanteuse des Spice Girls dans une interview au New York Times magazine. "Je veux vraiment construire un empire".

"Je veux atteindre le plus de femmes possible dans le monde, je veux avoir plus de catégories de produits. J'en ai actuellement cinq. Mais j' adorerais un jour faire des chaussures, faire des parfums, du maquillage, des sous-vêtements. Il y a tellement de choses que je veux faire", ajoute l'épouse de David Beckham, qui avait présenté sa première collection à New York en 2008.

Elle a depuis fait du chemin, s'est lancée dans les accessoires, lunettes de soleil, sac à mains, et jeans. En plus de sa ligne principale qui fait la part belle aux robes épurées, chic et près du corps, elle a aussi lancé une deuxième collection, moins chère, "Victoria", étendu ses ventes à l'international, notamment en Chine, et vend aussi ses créations sur internet.

Victoria Beckham, 39 ans, mère de quatre enfants, s'est réinstallée avec sa famille à Londres l'hiver dernier et Los Angeles lui manque, affirme-t-elle dans cette interview. "Je suis très impliquée dans ma carrière, et je pense que ma personnalité est mieux adaptée aux États-Unis", explique-t-elle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.