×
Publié le
17 oct. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Wolverine Worldwide: rentabilité attaquée au troisième trimestre

Publié le
17 oct. 2012

Alors qu’il envisageait un chiffre d’affaires annuel approchant les 1,5 milliard de dollars (1,15 milliard d’euros), le groupe Wolverine Worldwide devrait engranger plus de 1,64 milliard. Mais ce bond est dû à l’intégration des marques Performance et Lifestyle (Keds, Saucony, Stride Rite et Sperry Top-Sider) rachetées la semaine passée à Collective brands.

Wolverine Worldwide a vu les ventes de son segment Heritage progresser lors du dernier trimestre par rapport à l'an dernier. Visuel Wolverine Worldwide.


Par rapport à son périmètre d’avant le rachat, le groupe américain a par contre revu son ambition à un chiffre d’affaires annuel compris entre 1,425 et 1,435 milliard de dollars.
Sur son activité "historique", pour son troisième trimestre clos le 8 septembre, Wolverine Worldwide s’inscrit globalement dans la même tendance que depuis le début de l’année. Son chiffre d’affaires enregistre un recul de plus de 2% à 353 millions de dollars.

L’an dernier à la même époque, le groupe affichait une augmentation de 13% par rapport à 2010. Cette année ses ventes sont performantes en Amérique mais sont pénalisées par la conjoncture en Europe et accuse le contrecoup de taux de change élevés. Ses efforts pour gérer ses stocks ne permettent pas d’équilibrer son activité et son résultat opérationnel du trimestre chute de 56 à 46 millions de dollars. Son résultat net passe lui de 40 à moins de 33 millions de dollars américains.

Dans le détail, le groupe, notamment propriétaire des marques Hush Puppies, Merrell, Sebago et licencié chaussures de Cat, Patagonia et Harley Davidson, voit en revanche des signaux nouveaux sur le trimestre. En effet, sa part outdoor, dont les ventes se portaient bien depuis le début de l’année, accuse un repli de près de 8% à 134 millions d’euros et pèse sur le trimestre moins de 38% des ventes (42% au deuxième trimestre). Le volet Lifestyle enregistre lui un repli de plus de 5% à près de 53 millions. L’éclaircie vient d’un secteur tancé lors de précédents trimestres. Le volet Héritage affiche en effet une hausse de plus de 1% à près de 130 millions de dollars et rivalise avec le segment outdoor en pesant près de 37% du total de l’activité du groupe.

Pour son prochain exercice complet, le groupe table, avec ses 16 marques, sur un potentiel de 2,5 milliards de dollars de ventes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com